side-area-logo

TEGMO

Le projet streetart de Tegmo est né en 2019 avec pour idée de proposer des points de vue différents sur notre façon d’appréhender les murs de nos villes.

Après s’être essayé aux structures de verres, qui s’avèrent vite trop fragiles, Tegmo choisit finalement de travailler avec des miroirs qu’il colle dans les rues de la capitale. Le miroir lui apparaît comme la meilleure façon d’attirer le regard, grâce au jeu de lumière induit par leurs reflets. Ils lui permettent aussi de jouer avec l’œil du spectateur, puisqu’ils créent des points de vue et des visions illogiques, qui ne devraient pas être là en temps normal.

Plus le temps passe et plus ses miroirs se complexifient : l'artiste leur ajoute de plus en plus de facettes pour inventer de nouveaux points de vue, torturés et anguleux, qui se distordent à l’infini dans les reflets de ses structures.

Tegmo récupère son matériel dans la rue, découpe au diamant ces miroirs abandonnés avant de les assembler à nouveau en d’étranges structures multi faces, inspiré des techniques de fabrication des vitraux. Il y mêle verdure et couleur, dans l’optique d’apporter joie et nature aux murs de la ville.

Il collabore régulièrement avec l’artiste à l’origine des miroirs "Mais oui tu es belle !".

Oeuvres disponibles